fbpx

Infographie startupZoomez pour voir l’infographie en grand ou cliquez ici

Comment concrétiser mon projet de startup ?

Avoir une idée d’entreprise c’est bien. Structurer cette idée pour en faire un projet c’est mieux ! 🤘 Le processus de création passe par une phase incontournable : l’idéation. Se lancer dans un projet d’entreprise, ça commence par se poser 5 questions clés qui vous donneront le contour de votre projet. Les voici :

5 questions à se poser pour concrétiser son idée de startup

1 – Quel problème va résoudre mon entreprise ?

Savoir définir le problème auquel vous allez répondre est capital. Plus le problème que vous résolvez est douloureux, plus vous répondez à un besoin, plus votre projet a des chances de trouver ses clients.

2 – Quelle est la valeur ajoutée de ma startup ?

À partir de là, il est important d’arriver à définir votre valeur ajoutée. Votre différence peut se situer dans le produit que vous voulez créer ou dans les valeurs que vous y associées ou encore dans la manière d’adresser le problème. En définissant bien qui sont les personnes qui rencontrent le problème que vous voulez résoudre, vous pouvez dessiner votre marché potentiel et ses opportunités. Prenez le temps également de poser vos envies, votre “why” : quelles sont les valeurs que vous voulez porter, qu’est-ce qui va vous guider dans votre action, pourquoi ce projet est important à vos yeux.

3 – Qui sont mes concurrents ?

Maintenant que vous savez quel problème vous voulez résoudre, il est temps de regarder les solutions qui existent déjà pour résoudre ce problème. Regardez votre concurrence directe et indirecte. Faites un benchmark complet des acteurs déjà présents. Assurez-vous que votre marché n’est pas trop de niche, trop petit et qu’il n’est pas déjà monopolisé par d’autres solutions et concurrents. Attention, la présence d’un nombre raisonnable de concurrents peut s’avérer être un bon signe car il signifie qu’il y a bien une opportunité de marché. Parfois l’absence de concurrents peut démontrer tout simplement qu’il n’y a pas de demande concernant le problème auquel vous souhaitez répondre.

4 – Quel est mon Business Model ?

À ce stade, ça peut être utile de se demander comment on va gagner de l’argent…😝 Dans de nombreux cas, cette phase est négligée. C’est souvent une cause d’échec pour les startups qui ne prennent pas assez de temps pour réfléchir au(x) modèle(s) de rémunération. Vous pouvez imaginer plusieurs offres et les tester afin d’étudier la réaction du marché et la viabilité du modèle.

Attention aux business models freemium : si vous donnez votre produit gratuitement, vous n’aurez pas de rentrée d’argent. Les clients premium représentent en général 10% des utilisateurs totaux. Ce modèle suppose d’atteindre une masse critique d’utilisateurs pour commencer à gagner de l’argent. Et donc d’avoir une belle assise financière pour avoir le temps de réunir cette communauté…

5 – Choisir un co-fondateur et ses premiers associés ?

Être entrepreneur est aussi enthousiasmant qu’exigeant : le stress et la charge de travail sont évidemment importants. C’est pourquoi il est recommandé de se lancer à plusieurs – idéalement 2 ou 3 fondateurs – afin de pouvoir s’épauler les uns les autres et puiser dans l’énergie des autres quand la nôtre fait défaut.

Business partner
Pour les fonds d’investissement et de nombreuses structures d’accompagnement, être solo founder peut être un NO GO : c’est pourquoi bien s’entourer est primordial dès le lancement de la startup. Dès le départ, fixez un pacte d’associés pour ne pas avoir de mauvaises surprises par la suite avec vos co-fondateurs. Et ne négligez surtout pas la compatibilité humaine ! D’aucuns disent que fonder une entreprise avec quelqu’un, c’est un peu comme se marier…
Beaucoup d’entrepreneurs (comme Julien Coulon) recommandent aussi d’avoir le soutien de ses proches car vous aurez besoin d’eux pour les mêmes raisons. Autant leur partager votre projet dès le départ 😉
Enfin, pouvoir compter sur des mentors ou des conseillers avisés (anciens entrepreneurs, spécialistes de votre domaine) qui s’impliquent dès le début dans votre startup sera un grand atout.

A qui demander de l’aide pour lancer ma startup ?

Bien s’entourer, c’est également avoir un accès à des aides provenant d’acteurs de l’accompagnement qui aident les entrepreneurs à structurer cette première phase stratégique : les incubateurs et les pépinières de startups sont les organismes qui vous aident au démarrage.

Prochaine étape : créer son premier produit startup.

Lancer sa startup : créer son premier produit

Lego

La phase d’idéation est terminée : maintenant que vous avez bien identifié le problème que vous voulez résoudre et comment, il faut produire son tout premier prototype.

Créer un Minimum Viable Product

Le premier prototype doit permettre de tester l’intérêt du public : il doit présenter les éléments de base, c’est ce qu’on appelle le MVP (Minimum Viable Product). L’amélioration du produit se fera en continu, grâce à des itérations. Les étapes clés à reproduire : construire, mesurer et apprendre en faisant évoluer son MVP. C’est le lean startup !

Construire une Minimum Viable Team

Pour créer ce MVP, vous allez vous entourer des profils absolument nécessaires. Freelance (si vous avez un peu d’argent), amis talentueux ou futurs collaborateurs. L’équipe est un critère fondamental dans la réussite d’une startup. Avant de vous lancer dans la construction d’un MVP, assurez-vous que vous avez une MVT de choc pour le développer.

Écouter les retours clients

Il est alors primordial de bien choisir son cercle de testeurs et ne pas le limiter aux amis proches ou à sa famille. L’échantillon, comme dans toutes enquêtes et sondages, doit être représentatif afin d’obtenir des retours honnêtes, non biaisés qui permettront une amélioration continue du produit.

L’un des écueils souvent rencontré : vouloir créer un produit parfait dès le départ, quitte à retarder sa commercialisation et, ainsi, augmenter drastiquement ses coûts. Aucun produit n’est parfait, comme le montrent les panels organisés régulièrement par de grands groupes.

Financer sa startup au démarrage

On finance le plus souvent son premier produit sur ses fonds propres : ses économies ou son chômage. Les retours sur la première version du produit vous permettront de savoir si vous avez un projet suffisamment viable pour aller chercher d’autres aides.

Argent

Vous pouvez trouver également un premier financement auprès de vos proches. C’est l’argent que votre entourage (amis, famille…) est prêt à investir dans votre projet. On l’appelle donc la Love Money.

Vous pouvez aussi aller chercher des aides auprès du Réseau Entreprendre ou Initiative pour obtenir des prêts entre 20 000 et 30 000 euros. Regardez également du côté des aides régionales.

Ensuite, vous pouvez “bootstrapper” c’est-à-dire générer des revenus avec vos tout premiers clients et votre MVP, et réinjecter cet argent immédiatement en payant un nouveau développement ou en recrutant un stagiaire pour vous aider sur la partie marketing.

À qui demander de l’aide ? À un accélérateur tel que WeSprint

Logo WeSprint

À ce stade, la startup montre des signes de traction commerciale et séduit ses premiers clients. C’est à ce moment que la startup doit aller vite, très vite, c’est pourquoi le startupper doit savoir bien s’entourer. Car Google (ou autre) n’est pas loin, prêt à développer la même idée, plus vite, mieux et avec plus de moyens. Donc trouver sa place sur le marché rapidement est indispensable.

WeSprint apporte une aide opérationnelle aux startups. Nos équipes commerciales, marketing digital, communication, finance et juridique viennent renforcer les compétences des startups afin de tester rapidement le meilleur cycle de ventes, trouver les canaux d’acquisition les plus pertinents, augmenter la visibilité grâce à un plan de communication stratégique, établir un BP cohérent, travailler le pitch et le deck, élaborer une stratégie pour les prochaines années.

Prochaine étape : l’accélération d’une startup.

2 Commentaires

  1. Avatar

    Bonjour,
    J’ai trouvé que votre infographie partagée sur Linkedin et reprise sur votre blog (https://blog.wesprint.com/startup-comment-reussir-conseils-pour-passer-de-lidee-a-la-creation/) avait l’air trés interessante.
    J’en ai donc demandé une version HD en commentaire sur le post Linkedin pour pouvoir juste la lire car elle est illisible mais malheureusement aucune réponse.
    Ce matin je vois que mon commentaire à été effacé … ?

    Je tente donc une nouvelle fois par ce moyen.

    Merci à vous.
    Alexis Junillon.

Laisser un commentaire