fbpx

Vyfe est une startup spécialisée dans les solutions vidéo pour améliorer l’engagement et la mémorisation pendant la formation. Accéléré par WeSprint, Alexandre Waquier, fondateur de Vyfe, nous livre le récit dans son aventure entrepreneuriale.

1 – Le besoin du marché

Nous proposons des technologies pédagogiques pour activer les 4 leviers de l’apprentissage : l’attention, l’engagement actif, le feed-back, la consolidation. Afin de permettre aux acteurs d’une formation de capitaliser et rentabiliser au maximum celle-ci, et de mieux la mémoriser. Nos solutions permettent enfin d’améliorer les compétences des collaborateurs.

2 – Le secteur disrupté

Nous disruptons le secteur de l’éducation et de la formation sur deux niveaux :

  • Les Softs Skills / Savoir être : notamment sur des formations comportementales comme le management, la vente, la relation client, la gestion des conflits, la communication, le recrutement, les langues
  • Les Hard Skills / savoir-faire sur des formations de gestes métier, dans l’industrie, la santé, l’artisanat, la sécurité.

3 – L’ambition de la startup

Nous souhaitons nous développer à l’international rapidement et proposer toute une gamme de technologies pour améliorer les formations en présentiel et à distance, mais aussi le partage de connaissances au sein d’une organisation.

4 –  Le coup d’accélérateur

Nous avons commencé WeSprint en septembre pour bénéficier de leur expertise d’accompagnement. Ce fut un choix également « local » car nous avons privilégié un acteur avec des ressources opérationnelles proches géographiquement avec qui nous pouvons échanger quotidiennement.

La startup Vyfe vous permet de révolutionner vos formations video par Feedback

5 – Le + gros challenge

Faire beaucoup et avancer vite avec peu de moyens. Vyfe est financé entièrement sur ses fonds propres. Nous avons dû réfléchir à comment financer notre développement sans argent au départ de l’activité. Nous avons vraiment fait ce que l’on appelle le « Lean Startup » en mettant le plus rapidement sur le marché notre technologie et en itérant un maximum.

6 – Le conseil aux startups

Je pense qu’il faut fonctionner par étape avec des objectifs par semaine et rencontrer très rapidement d’autres entrepreneurs. Par ailleurs, il faut essayer un maximum de choses (canaux d’acquisition clients, cibles, prix) et itérer le plus possible. Pour finir, sortez la tête du guidon et aérez-vous l’esprit avec d’autres activités !

Laisser un commentaire