fbpx

Getfluence est une plateforme de mise en relation entre les marques et les sites influents de type blogs et sites de presse qui sont ouverts à des campagnes d’articles sponsorisés. L’objectif pour les marques est de gagner en visibilité, optimiser son référencement Google, gagner en notoriété, booster le trafic sur leur site, etc. Accéléré par WeSprint, Marc de Zordo, fondateur de Getfluence, nous parle de sa startup.

1 – Le besoin du marché

Nous simplifions l’accès aux articles sponsorisés pour les marques. Avec la plateforme, il n’y a plus de recherche Google, de négociation avec le service publicité et surtout des tarifs clairs fixés à l’avance. En deux clics, les marques ont la possibilité de voir les médias influents en fonction de leur secteur d’activité et voir les conditions pour une collaboration.

2 – Le secteur disrupté

Nous bouleversons le marché des articles sponsorisés. C’est un marché qui n’a jamais été industrialisé et c’est ce que nous faisons.

3 – L’ambition

Nous souhaitons devenir la plateforme leader en Europe pour les articles sponsorisés. Le marché des articles sponsorisés a 10 ans et il n’y aucune plateforme qui structure la totalité du marché.

4 –  Le coup d’accélérateur

Lorsque nous avons lancé la version « public », nous nous sommes rendu compte que nous avions de véritables enjeux stratégiques. Nous connaissions l’accélérateur de startup  WeSprint depuis quelques mois et nous avons fait le choix de la proximité. De plus, nous avions un bon feeling avec l’équipe et ils avaient une vision différente et des compétences que nous n’avions pas. C’est une véritable plus-value.

Getfluence, Startup accélérée par WeSprint

5 – Le + gros challenge

Notre principale difficulté était de développer la solution technique. Nous avons eu du mal à trouver des personnes techniquement compétentes pour ce genre de plateforme complexe.

6 – Le conseil aux startups

Selon nous, il est important de vérifier l’attractivité commerciale de l’offre et s’assurer que les clients sont prêts à l’acheter. Pour terminer, je dirai qu’il faut savoir s’entourer et avoir la capacité à faire confiance à ses collaborateurs.