fbpx

Pour moi, l’entrepreneur de demain est quelqu’un qui va oeuvrer à apporter ses connaissances et son savoir faire pour aider les autres à innover. Et la personne qui incarne à mes yeux cette générosité n’est autre que Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft pour sa participation à l’écosystème des startups et à l’innovation dans le monde.

En effet, Bill Gates a créé la Fondation Bill-&-Melinda-Gates à laquelle il a légué 95% de sa fortune personnelle. Or cette fondation, connue pour ses missions humanitaires telles que des vaccinations en masse ou des aides envoyées dans des zones d’extrême pauvreté, soutient également l’innovation. Elle aide la recherche fondamentale à trouver des applications concrètes, en Europe, en Amérique du Nord et du Sud. L’ONG des Gates a déjà investi plus de 50 milliards de dollars dans différents programmes depuis la création, en 1994, de la première fondation familiale, qui s’appelait William H. Gates Foundation, du nom du père de M. Gates.

Soutenir les innovations des autres

Ainsi quand Bill Gates met en avant les 10 innovations qui vont changer le monde dans le magazine MIT Technology Review, il ne fait pas la promotion de produits développés par Microsoft, mais met en lumière des projets enthousiasmants portés par des chercheurs et des entrepreneurs. Il se concentre sur les technologies qui vont améliorer la qualité de vie.

« Il y a deux sortes de progrès : ceux qui augmentent la quantité de vie et ceux qui augmentent la qualité de vie, écrit Bill Gates. Au cours de l’histoire humaine, nous nous sommes d’abord focalisés sur la première. Aujourd’hui que notre espérance de vie a doublé depuis 1913, notre attention se porte sur la deuxième ».

Dans sa liste Bill Gates met en avant un nouveau type de nucléaire, qui s’appuie sur de petits réacteurs modulaires, qui représentent moins de risques financiers et en matière de sécurité. Il mentionne également les robots habiles, pas seulement capables de tâches répétitives mais de mouvements précis en alliant reconnaissance visuelle et algorithmes de deep learning à la robotique (telle que la main Dactyl). Ou encore les méthodes que l’on développe pour capturer et transformer le CO2 et prévenir le réchauffement climatique.

Il liste enfin plusieurs innovations dans le domaine de la santé : un vaccin personnalisé contre le cancer ; la pilule endoscope ; un simple test pour détecter une naissance prématuré ; les toilettes sans égouts pour assainir rapidement des zones mal équipées ; de la viande cultivée in vitro pour pallier à l’élevage ; des montres connectées servant d’électrocardiogramme pour prévenir les crises cardiaques.

L’entrepreneuriat pour donner de l’espoir

Et derrière cette passion et ce soutien pour les innovations, il y a un optimisme qui explique aussi pourquoi Bill Gates fait partie de ces personnalités inspirantes. D’ailleurs, Netflix a programmé la diffusion de son portrait à partir du 20 septembre :  Inside Bill’s Brain : Decoding Bill Gates. Bill Gates est un optimiste, visionnaire, convaincu que l’on peut encore sauver notre planète. Cela compte énormément dans un monde où les médias se veulent défaitistes, à l’ère de la fake-news et des thématiques mainstream. La fondation Bill-&-Melinda-Gates s’appuie sur une vision de terrain, des faits et des études.

Bill Gates, entrepreneur de demain

Dans ce documentaire, Bill Gates affirme que « Ce n’est pas mon but d’être une source d’inspiration ». Au magazine l’Opinion, il précise que ce sont les thématiques qu’il traite aujourd’hui qui sont inspirantes :

“ Certaines choses, comme l’éradication de la polio, sont intrinsèquement inspirantes. Les gens veulent une forme de moralité, être impliqués dans quelque chose de plus grand que le montant de leur salaire. J’ai la chance de travailler dans beaucoup de domaines, comme le changement climatique ou l’amélioration des bidonvilles urbains, qui peuvent attirer des talents, grâce au sens du devoir, et non par leur aspect économique. Mais je ne suis pas un prédicateur. J’ai un peu appris à parler en public et à expliquer comment résoudre ces problèmes avec le temps. Je suis plutôt à l’aise avec cela dans une certaine mesure. Steve Jobs a, lui, toujours été naturellement plus doué pour cet exercice. Il pouvait parler de ce qui, dans le cas de NeXT Computer (l’entreprise qu’il avait créée après avoir son éviction d’Apple), n’était pas une si belle machine, et pourtant hypnotiser de manière incroyable les gens qui se trouvaient dans la salle. J’aimerais pouvoir être aussi enchanteur parce que j’ai des causes, qui, d’une certaine façon, ont plus d’impact et je dois m’assurer qu’elles ne sont pas négligées. Et, ce, d’autant plus que les pays se replient sur eux-mêmes. Nous avons un énorme défi à relever pour maintenir notre engagement à l’égard de ces enjeux mondiaux.”

En accompagnant les entrepreneurs chez WeSprint, nous souhaitons effectivement apporter des solutions pour le monde de demain. Cela fait partie de nos valeurs. Pour moi l’entrepreneur de demain doit être concentré sur son sujet, mais pas que. Nous devons aussi penser aux autres et aider autant que faire se peut les projets qui ont un but humanitaire ou qui cherchent à améliorer la situation des pays pauvres.

Avatar
Auteur

Laisser un commentaire