fbpx

Comptoir des Jardins est un site de vente en ligne de produits de jardin 100% naturels qui offrent la possibilité de jardiner sans pesticides ni engrais chimiques. La startup accélérée par WeSprint est plébiscitée par les utilisateurs et son CA dépasse 1M€ en 2018. Azedine Zerourou, fondateur de cette startup écolo, nous livre son retour d’expérience.

La startup Comptoir des jardins a été accélérée par WeSprint

Le besoin du marché

« D’une part, il y a évidemment un aspect légal qui interdira l’usage des pesticides pour les jardiniers particuliers au 1er janvier 2019 et d’autre part il y a véritablement une prise de conscience sociale qui sensibilise les Français à jardiner sans pesticides et sans produits chimiques. »

Le secteur disrupté

« Globalement, le secteur de la jardinerie et des fournisseurs pour les jardineries. Il connaît un véritable bouleversement par rapport à la loi Labbé qui interdit l’usage de pesticides dans les jardins et espaces verts. Chez Comptoir des Jardins, le naturel est notre parti-pris depuis 2012. »

L’ambition de la startup

« Notre ambition est de devenir leader français des produits bios pour le jardin. Nous souhaiterions offrir une gamme très étendue et notamment nous tourner vers l’alimentation animale. L’objectif est de couvrir absolument tout ce qui touche au jardin. »

Le coup d’accélérateur

« Nous avons choisi de suivre le programme d’accélération WeSprint pour nous aider à gérer la croissance. Nous avions notamment besoin d’aide pour établir un plan d’action stratégique pour avoir une croissance maîtrisée. L’accompagnement et les conseils stratégiques prodigués par WeSprint nous ont vraiment aidés à obtenir des financements par la suite. »

Le + gros challenge

« Notre problème principal touchait à l’informatique. Nous n’avons qu’un site e-commerce en guise de vitrine, et le développement de ce dernier a été très difficile. Nous avons eu du mal à trouver des prestataires compétents et cela a freiné le développement de l’entreprise. »

Le conseil aux startups

« Les entrepreneurs qui se lancent doivent avoir de la patience et se laisser le temps de financer le démarrage. Lorsqu’on ouvre une entreprise, il faut avoir la flexibilité financière de se laisser le temps de réussir. Et cela prendra peut-être 6 mois, 1 an ou plus. Il faut également prévoir du temps pour réajuster et adapter son offre au marché. »